Pour accompagner la réussite des projets, par la valorisation du capital humain

MEDIATION CNV

L’être humain est complexe et les relations interpersonnelles mettent donc en jeu la rencontre entre ces univers individuels complexes.

Lorsque des tensions apparaissent, la régulation des relations se révèle parfois difficile. Pour pouvoir apaiser la situation conflictuelle et retisser un lien de confiance entre les acteurs en conflits, il est alors nécessaire de faire appel à un professionnel, extérieur au système, indépendant et impartial.

Bénéfices

La médiation CNV permet aux médiants de retrouver leur pouvoir d’action, de prendre des décisions à partir de besoins clairement identifiés, et d’apprendre à conjuguer responsabilité individuelle et collective à partir d’un lieu de conscience et non pas d’un lieu de contrainte.

Grâce à la présence du médiateur, à sa posture de tiers garant d’un processus de communication, une nouvelle vision émerge, facilitant les prises de décisions dans le respect des besoins de chacun.

Spécificité de la médiation CNV

Le Médiateur CNV conduit, « pas à pas », chaque médiant :

  • à explorer et clarifier les différents enjeux de la problématique en termes de besoins,
  • à les exprimer,
  • à entendre les besoins de l’autre, jusqu’à une reconnaissance respective puis mutuelle des besoins.
    dans la recherche des solutions créatives qui répondent aux besoins exprimés et reconnus par chacun. Les solutions qui émergent sont adaptées, équitables et durables, parce qu’elles répondent aux attentes et besoins de chaque médiant.

Processus de la médiation CNV

La médiation se déroule dans un cadre de confidentialité, condition indispensable pour assurer la sécurité des médiants et permettre leur liberté de parole.

Dans un premier temps, le Médiateur CNV rencontre individuellement les personnes impliquées dans le conflit : il entend la version des faits et les ressentis de chacun qui peuvent s’exprimer librement en l’absence du(es)autre(s) protagoniste(s).

Ensuite il réunit les médiants :

Il invite chacun tour à tour à exprimer les faits,  et reformule au fur et à mesure les dires des médiants en prenant soin de traduire en observations factuelles toutes formes d’interprétation, jugement, a priori, supposition, croyance.
Ensuite, les médiants expriment ce que la situation leur fait vivre : le médiateur les accompagne en facilitant la prise de conscience des ressentis ou affects, qui font écran à leurs véritables aspirations.
Puis, le médiateur CNV, en s’appuyant sur sa capacité à appréhender les causes profondes du différend, aide les médiants à explorer les besoins sous-jacents aux tensions. Il donne un rôle dynamique aux émotions, en les mettant en lien avec les besoins, valeurs et croyances.
Enfin, la reconnaissance mutuelle des besoins fait émerger des solutions créatives co-élaborées qui permettent la satisfaction durable des besoins de chaque médiant.

Bénéfices secondaires

Au cours du processus de médiation CNV, les médiants développent des capacités nouvelles de communication : expression et écoute. Ils apprennent à :

  • clarifier leurs besoins en lien avec leurs freins, blocages, résistances,
  • nommer leurs attentes,
  • reprendre « responsabilité et pouvoir » dans la gestion de la relation et le suivi des solutions choisies.

La Médiation CNV apporte ainsi une garantie complémentaire quant à la pérennité des relations.